>  Prometheus .... et alors c'est comment ?
DIVERTISSEMENT AUDIOVISUEL  –  GROS PLAN  Ι  4  juin  2012  Ι  Pipouïc
 

Ce Week end, c'était cinéma, et quelle séance ! Promotheus.

Bien sûr, on a pas eu le choix, seulement en 3D à 40 kms à la ronde (petit coup de gueule !). Mais là, je vais parler de ce que j'en ai pensé.



Prometheus



Avant tout, il faut bien dire que ce film est un véritable réussite. Avec un réalisateur comme Ridley Scott aux commandes, ce film n'est pas un ratage, l'ensemble est un tout cohérent et relativement bien mené. Niveau technique, le film est beau ,les effets spéciaux sont de très bonne qualité, et s'intègrent parfaitement, laissant un monde technologique réaliste.

Voyons la bande annonce, elle donne envie ... mais elle est très trompeuse.



Mais qu'est ce que "Prometheus ? C'est le nom du vaisseau qui est censé emmener un groupe d'explorateur sur la planète pour répondre aux questions de nos origines. En effet, la découverte le plusieurs fresques similaires, écrits d'autrefois, réalisées par des peuples qui ne se connaissaient pas, développe la théorie de bâtisseurs de monde, appelés ici Ingénieurs.


Mais derrière le succès d'un blockbuster annoncé, la projection m'a laissé sur ma faim.

Tout d'abord, ce que je peux reprocher, c'est la pauvreté des environnements, je ne dis pas laids mais pauvres, pas assez diversifiés. L'action se passe réellement dans les couloirs fermés du tumulus, le vaisseau et le bout de terre aride entre les deux. Pas plus ! Ce que je regrette un peu c'est l'absence totale d'intéressement pour ce monde si lointain. Le vaisseau passe directement à proximité de la zone clé et se pose, comme si rien n'existait autour. On peut tout résumer à la phrase du capitaine qui, dans un éclair de génie, dira : "cette planète ne représente rien, seulement une base de recherche".

Claustrophobe s'abstenir ! On se sent surtout à l'étroit dans les couloirs blancs du vaisseau, ou les grottes noires, sans pour autant ressentir l'angoisse que nous avait insufflé Alien, la peur de l'invisible.

J'ai eu la mauvaise impression d'être emprisonné dans un rail narratif implacable, emmenant le spectateur de la SF pure, profonde dans les thèmes de la recherche des origines, vers le film fantastique le plus cru, nécessitant des scènes gores gratuites (comme l'opération à ventre ouvert, la bagarre du quai de débarquement ou la naissance de l'alien...). Tout les sujets effleurés tout au long du scénario ne sont traités que très superficiellement, le leitmotiv étant le retour logique et malheureux à la saga Alien. Aucune réflexion pertinente sur la soif des origines, que l'on entrevoit au début de l'aventure, n'est approfondie.

Vers la fin, j'ai trouvé l'enchainement des scènes trop rapide, une fuite en avant qui doit mener tôt ou tard vers la naissance de cet Alien si familier. Certaines situations sont même assez étranges : Ex. se faire opérer à ventre ouvert sans que personne ne s'en aperçoive et déambuler presque nue et ensanglantée ... Les acteurs sont assez transparents dans l'ensemble avec une palme pour Charlize Theron, personnage assez peu exploité et inexpressif.

Au final se film laisse plus de questions que de réponses, difficile à croire pour un prequel, censé apporter son lot de réponses pour contenter le spectateur. on est plutôt en présence d'un spin-off, dérivé d'une saga fantastique, qui voit son intérêt très limité si on lui supprime la référence à la mythologie Alien.


>  Mot clé :  film  cinema  prometheus  alien  prequel  



          Ecrit par Pipouïc :
X En fait, avec le recul, le film est assez passable et ne restera pas dans les mémoires comme un film mythique.
          Note : X/10  O


>  1 Commentaire    >  0 Note : X/10  O    >  Commenter et noter !    >  Partager cet article (Email)    >  Charte
Création de Pierre - Loïc Courtial - 2007 à 2016 - Droits réservés
Du même créateur : pierreloiccourtial.fr - programmesculturels81.fr - cb1000r.plc-blog.fr
O
RECHERCHE   -   ACCUEIL
O  O  O  O  O