>  L'histoire des consoles de Jeu Vidéo - #1 - [1951 - fin 1977]
UNIVERS VIDEOLUDIQUE  –  DOSSIER  Ι  6  septembre  2006  Ι  Pipouïc
 

 Tombé dedans quand j'étais tout petit, en CM2 pour être exact, je m'amuse encore à mon âge avec ces jeux vidéo. Leur histoire est chaotique et pleine de rebondissements, de nouveaux venus, de disparus, une histoire passionante en somme. Je vous propose donc de découvrir l'histoire des jeux vidéo sur consoles.

Je vais essayer de vous présenter les acteurs principaux de cette industrie sans pour autant détailler trop les machines et parler de tout les modèles apparus, pour simplifier la narration.


[1951 - fin 1977] - PONG : la naissance du jeu vidéo



Sommaire :

  • [1951 - fin 1977] - Cette page.
  • [1978 - fin 1984] - De la salle d'arcade au salon, du succès au bide - Ici
  • [1985 - fin 1988] - 1985, le début d'une nouvelle ère : NINTENDO vs SEGA - Ici
  • [1989 - fin 1993] - La génération 16 bits : une bataille acharnée pour la première place - Ici
  • [1989 - fin 1993] - La génération 16 bits : beaucoup de prétendants pour le reste des miettes - Ici
  • [1994 - fin 1998] - La nouvelle ère du jeu vidéo : l'arrivé fracassante de SONY - Ici
  • [1999 - fin 2006] - La dernière génération de consoles de salon et la disparition de SEGA - Ici
  • [1999 - fin 2006] - Du nouveaux dans nos poches : NINTENDO innove et SONY déboule - Ici
  • [CONCLUSION] - Mais que nous réserve donc l'avenir ? - Ici

ligne


PONG : la naissance du jeu vidéo

    La date de cette naissance, assez difficile, est daté en 1951. Le projet de conception d'une machine jamais vu est confié à un jeune ingénieur de 29 ans : Ralph BAER. Le thème de recherche était une télévision ultra performante. La prise de tête évolue et une une idée germe alors dans son esprit prolifique : serait-il possible d'interagir avec l'image produite par une télévision pour ainsi jouer.
On peut définir le jeux vidéo par cette définition assez basique. Le patron de notre novateur ne voit aucun intérêt à cette idée farfelue, le projet est stoppé. Ralph BAER n'abandonnera tout de même pas ses ambitions, et on le verra revenir en 1966.
On peut considérer cette personne comme l'inventeur de cette activité ludique. Seulement, une polémique persiste, deux idées semblables ont vu le jour dans une courte période.

    En effet, en 1952 en Angleterre, A.S DOUGLAS, jeune diplômé de Cambridge, bidouille son EDSAC (calculateur primitif avec des afficheurs constitués de leds de couleur) et trouve le moyen de programmer un morpion. Ce programme, à base d'algorithmes, est conçu pour faire réagir l'ordinateur, pour qu'il tente de gagner.
BAER doit partager l'invention du concept du jeu avec cette personne. Pourtant l'idée revient à BAER, mais la première application concrète fut réalisée par DOUGLAS. Cependant, on ne peut pas prétendre que DOUGLAS ait cherché à créer le jeu vidéo. En effet, son thème d'étude visait en réalité à illustrer les rapports homme/machine. Mais Raplh BAER avait l'intention de concevoir un système de divertissement ludique.

    Le premier objet pouvant recevoir l'appellation de "système complet de jeu vidéo" apparaîtra en 1958, a été crée par Willy HIGINBOTHAM, physicien employé chez Brookhaven National Laboratories.
Cet homme connecte un ordinateur à un oscilloscope, qui fera office d'écran. Il conçoit alors le premier un jeu du style de PONG (Tennis For Two de son vrai nom), jouable à deux et en utilisant des contrôleurs.
Cependant, la machine restera exposée 2 ans dans son labo avant d'être pillée pour réutiliser ses composants.

    Quelques années plus tard, Ralph BAER revient sur le devant de la scène, en 1966. Il met en pratique ses vieilles idées et conçoit divers prototypes de jeux variés : 7 prototypes au total. Ils ont été d'abord présentés à constructeurs de télévisions. Le premier " système de jeu ", apparenté à ce que l'on appelle aujourd'hui une console de jeu, est lancé en 1972. En effet, la marque MAGNAVOX a signé un contrat avec Ralph BAER pour la commercialisation de L'ODYSSEY. Il permet de pratiquer quelques jeux surnommés " Balls and Paddles " (Ping-Pong, Tennis, Volleyball et Basketball). Cette machine se vendra à 10000 unités mais tombera en désuétude 1974 après avoir accueilli 28 titres.

X X

    Cette machine sera le point de départ de l'envahissement des marchés américain et européen par de nombreux systèmes de jeu et de Pongs en tout genre. Dès le lancement de l'ODYSSEY, un jeune passionné de jeux et d'informatique, qui avait découvert le jeu : SPACE WAR de Steve RUSSEL (borne d'arcade de 1962), s'intéresse à la machine et collabore avec MAGNAVOX. Il créera la firme ATARI.
Cette personne, très connu, s'appelle Nolan BUSHNELL. Sa société survivra à la rude compétition que se livreront les fabricants durant la seconde moitié des années 70, seule, contrairement à de nombreux concurrents.

    Nolan BUSHNELL imagine la borne d'arcade avec un seul jeu embarqué, Computer Space, et elle est fabriquée par NUTTING ASSOCIATES en 1971. Ce jeu a été quand même un relatif échec mais à permis à BUSHNELL, avec 500$, de créer ATARI. Il créera aussi l'un des jeux les plus connus, le plus basique, l'inénarrable Pong en 1972. Plus tard et surtout, la première console à cartouches interchangeables qui connaîtra un succès fulgurant sortira sur le marché : L'ATARI VCS.

X

>  Mot clé :  histoire  jeux  videos  console  sega  nintendo  sony  atari  snk  


AUCUN COMMENTAIRE



>  0 Commentaire    >  0 Note : X/10  O    >  Commenter et noter !    >  Partager cet article (Email)    >  Charte
Création de Pierre - Loïc Courtial - 2007 à 2016 - Droits réservés
Du même créateur : pierreloiccourtial.fr - programmesculturels81.fr - cb1000r.plc-blog.fr
O
RECHERCHE   -   ACCUEIL
O  O  O  O  O